Les harceleurs sexuels sont-ils des malades ? La société les considère comme tels. Des harceleurs admettent l’être. Le milieu médical est plus nuancé.

Du point de vue de la psychiatrie, certains, comme le professeur Roland Coutanceau, considèrent que les harceleurs ne sont pas des malades au sens psychiatrique, le harcèlement relevant du comportement. Le professeur Peretti, quant à lui, estime qu’un tiers seulement des harceleurs sont des malades, qui se décomposent en deux types : les « addicts » et les « pervers ». Pour le psychiatre Mathieu Lacambre quelques cas de harcèlements sexuels ressortissent à la pathologie4.

Du point de vue du psychanalyste Samuel Lepastier, le harcèlement sexuel relève d’un fantasme incestueux5.

Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Harc%C3%A8lement_sexuel